M7
Bricasti est une société fondée par l'équipe qui a conçu une bonne partie des modèles classiques chez Lexicon, à la grande époque. Avec la M7, ils ont entrepris de produire une machine ayant le même caractère très marqué que celles du passé mais avec des entrées et sorties numériques de série et une interface utilisateur la plus accessible possible.
Bricasti is a company founded by the design team responsible for developing many of the classic Lexicon units down the ages. They set out to produce a unit with the same strength of character as in days gone by, but with digital inputs and outputs and the most user friendly interface possible.
Le modèle 7 de Bricasti fournit le plus haut niveau de musicalité et de facilité d'utilisation imaginable dans une machine dédiée à la réverbération. Un circuit numérique haute résolution, utilisant un champ impressionant de DSPs des plus récents, fournit une plateforme pour ce qui est considéré comme la prochaine étape, longtemps différée, dans le domaine des algorithmes de réverbération. Une section analogique totalement séparée ainsi qu'une alimentation dédiée fournit les meilleures spécifications analogiques de toutes les machines du même type.
The Bricasti Design Model 7 provides the highest level of musicality and ease of control imaginable in a processor dedicated to the task of reverberation. A modern high resolution digital design, utilizing a stunning array of the latest DSP processors, provides a platform for the long overdue next step in reverb processing algorithms. A separate fully differential analog section and dedicated transformer based linear power supply provide the finest analog specifications of any product of its kind.
Spécifications.
Specifications.
Caractéristiques techniques et performances de la section analogique (préliminaires) Analog Section Design Features and Performance (preliminary)
  • Jitter inférieur à 20 picosecondes
  • Niveau d'entrée ajustable par pas de 2dB
  • Entrées/sorties analogiques symétriques sur connecteurs XLR
  • Conversion sur 24-bit
  • Double convertisseur D/A
  • Entièrement symétrique, circuits analogiques entrée et sortie couplés DC
  • < 20 Picoseconds Jitter
  • Input level adjustable in 2 dB steps
  • Balanced XLR analog I/O
  • 24-bit conversion
  • Dual D/A
  • Fully-balanced, DC-coupled analog input and output circuits
Entrée analogique A/D
  • Dynamique >120dB, classe A
  • Distorsion harmonique inférieure à 0.001%
  • Bande passante :10Hz - 20kHz,±0.05dB
  • CMRR :supérieur à 60 dB à 1 kHz
  • Niveau d'entrée maxi :+24dB
  • Niveau d'entrée mini pour 0dBFS :+4dBu
Analog Input A/D
  • Dynamic Range >116 db, A-Weighted
  • THD+N <.001 %
  • Frequency Response: 10 Hz - 20 kHz ±0.05dB
  • CMRR: > 60 dB @ = 1 kHz
  • Maximum Input Level: +24 dBu
  • Minimum Input Level for 0 dBFS: +4 dBu
Sortie analogique D/A
  • Dynamique >120dB, classe A
  • Distorsion harmonique inférieure à 0.001%
  • Bande passante :10Hz - 20kHz,±0.05dB
  • Niveau de sortie maxi :+24dB
  • Niveau de sortie mini pour 0dBFS :+4dBu
  • Impédance de sortie :40 Ohms
Analog Output D/A
  • Dynamic Range: > 116 dB, A-Weighted
  • THD+N: < 0.001%
  • Frequency Response: 10 Hz - 20 kHz ±0.05dB
  • Maximum Output Level: +24 dBu
  • Minimum Output Level for 0 dBFS: +8 dBu
  • Output impedance: 40 Ohms
Caractéristiques techniques et performances de la section numérique (préliminaires) Digital Section Design Features and Performance (preliminary)
  • Entrées/sorties numériques AES 24-bit
  • Support du mode AES 192k, simple câble
  • Ajustement automatique de l'horloge pour les fréquences d'échantillonnage entre 44.1k et 192k
  • 6 processeurs DSP Analog Devices dual core
  • AES 24 Bit Digital I/O
  • AES single wire 192k supported
  • Self-clocking to incoming sample rates 44.1k to 192k
  • 6 State of the art dual core Analog Devices DSPs
Programmes et interface Programs and User Interface Features
  • 100 préréglages de réverb
  • Algorithme de réverbe révolutionnaire
  • Traitement des réverbs en stéréo
  • Préréglages classiques et nouveaux : Hall, Plates, Booms, Chambers, Amblent spaces
  • 12 programmes paramétrables
  • 100 registres utilisateurs
  • 4 "favoris" en façade pour sauvegarde rapide et comparatifs
  • 100 Unique reverb presets
  • Revolutionary new reverb algorithm
  • True Stereo Reverb Process
  • Classic and new Presets; Halls, Plates,
    Rooms, Chambers, Ambient Spaces
  • 12 Parametric Program Parameters
  • 100 User registers
  • 4 Front panel “Favorites” for quick
    saves and compares
Ce qu'on pense de la M7 Bricasti
(par Mark Thomson)
What we think about the M7 reverb
(by Mark Thomson)

Les bonnes unités de réverberation dédiées dépassent invariablement les meilleurs plug-ins. Toutefois, c'est un domaine dans lequel le choix a toujours été limité rapport au cout considérable de développement d'un appareil numérique de ce type.

Funky Junk continue toujours à vendre des Lexicon 224, 224XL et 480L (elles sortent en général aussi vite qu'elles sont rentrées) car il n'y a (avait) jusque là aucun substitut au son dense et enveloppant de ces machines classiques. Les unités "modernes", comme la TC M4000 ou System 6000 ou encore la Lexicon 960, sont plaisantes et ont un excellent rapport signal/bruit mais leur réverb semble "flotter" au-dessus du signal plutot que d'en devenir une partie intégrante. Ces grosses machines font l'affaire pour certaines applications mais sont très moyennes pour certaines autres en particulier les batteries et les voix.

J'ai été très impressioné par le rendu de la M7. Elle a un son riche et "sombre" qui rappelle immédiatement les Lexicon classiques (où plongent ses racines) tout ça emballé dans un boitier 1 U bien stylisé. Les possibilités d'édition bien que très fournies restent logiques et simples à utiliser et les "presets" d'usine couvre une large gamme d'effets extrêmement utiles même tel quels, sans rien toucher.

On a comparé notre machine de démo avec 2 machines Lexicon - une PCM91 et une 224 originale entièrement révisée (la 224 est une des machines que Lexicon a construit sonnant le mieux). Bien que quelques "presets" d'usine ressemblaient assez aux programmes de base de la PCM91, le son de la Bricasti était plus riche avec une enveloppe beaucoup plus satisfaisante à l'oreille que celles des réverbes "modernes". D'une manière significative, les "queues" de réverb sonnaient plus douces et plus naturelles et, surtout, le son n'avait pas l'espèce de surbrillance de la PCM91 (indiquant entre autre l'extrême puissance de calcul résidant dans le "ventre" de la M7).

C'est enfin quand on a commencé à commuter la M7 avec la 224 que les qualités de la machine se sont révélées dans toutes leur splendeur. Beaucoup des "presets" de base étaient carrément indiscernables entre les 2 machines. Les machines avaient toutes les deux ce son plein et sombre caractéristiques des machines classiques, la M7 ayant évidemment bien moins de bruit de fond que la 224. En terme de possibilités d'édition, bien sûr, la M7 l'emportait largement sous toues les angles.

C'est rare qu'une nouvelle machine arrive au niveau de ce comment elle est décrite par son constructeur, c'est pourtant le cas pour la Bricasti. C'est réellement une excellente unité de réverb qui va facilement trouver sa place dans des centaines de studio de musique, de post-production ou de radio. Si vous pouvez vous offrir une seule réverb de haute qualité, la M7 est la candidate de choix entre autre du fait que son prix est particulièrement modeste pour une unité de cette tenue.

Good stand-alone reverbs invariably outperform even the best plug-ins. However, this is an area where choice has always been limited, in no small part due to the hefty development costs of digital devices.

We still sell Lexicon 224's, 224XL's and 480L's as fast as they arrive, as there is no substitute for the dense, wrap around sound of these classic units. Modern devices, such as the TC M4000 and System 6000 or the Lexicon 960, are pleasing and quiet but the reverb seems to float on top of the signal rather than becoming a part of it. For a variety of applications, these large mainframe reverbs are perfect but for others they come up short, particularly for drums and vocals in straighforward music recording.

I've been impressed by the results of the Bricasti M7. It is a rich, dark reverb reminscent of the classic Lexicon's to which it owes its roots, all wrapped up in a stylish 1U rack mount unit. The editing facilities are comprehensive but logical and simple to use, and factory presets cover a wide gamut of extremely useful algorythms.

We compared our demo unit to two Lexicons - a PCM91 and a fully serviced original 224 (one of the best sounding Lexicons ever made). Allthough some of the factory presets resembled the basic programmes of the PCM91, the sound of the Bricasti was richer, with that satisfying 'wrap around' quality absent in most modern reverbs. Significantly, the reverb tails were smoother and more natural, and the sound lacked the 'tizz' of the '91, indicative of the processing power beneath the bonnet of the Bricasti. Quite clearly this is a substantially superior unit to the `91.

It was when we A/B'd the M7 with the Lex 224 that the quality of the unit glowed through. Many of the basic presets were virtually indistinguishable. Both units had the classic full, dark sound, although the Bricasti was quieter. However, in terms of editing and facilities there was no comparison. The M7 won on every score, from the range of digital inputs to the vast range of inbuilt programmes and ability to edit every paramater.

It is rare for a new unit to live up to the claims made by the manufacturer, but the Bricasti M7 does. It really is an excellent unit that will quickly find its way into hundreds of high end music, post production and broadcast studios. If you can afford one top quality reverb and one only, this must be a prime contender, particularly as the price ticket is in fact extremely modest for what is a fabulous unit.